Comprendre les étiquettes de nourriture pour chatons

La liste des ingrédients figurant sur l’étiquette de nourriture pour chatons vous laisse perplexe? Vous n’êtes pas le seul. La commercialisation d’aliments pour animaux de compagnie contenant des « ingrédients destinés à la consommation humaine » devient courante. Cette commercialisation plaît à bon nombre de propriétaires d’animaux de compagnie, mais il est important de comprendre que le terme « destiné à la consommation humaine » n’a aucune définition juridique et qu’il est utilisé avant tout à des fins de commercialisation.

Les aliments, principalement les viandes, sont étiquetés soit « comestibles » soit « non comestibles, impropres à la consommation humaine ». Dès qu’un aliment quitte la chaîne alimentaire humaine, même s’il est de qualité exceptionnelle, il doit être étiqueté « non comestible, impropre à la consommation humaine ». C’est pourquoi les viandes utilisées dans la nourriture pour animaux de compagnie doivent être étiquetées « non comestibles », quelle que soit la source ou la qualité de la viande. La seule manière de fabriquer un aliment pour animaux de compagnie contenant des ingrédients jugés « comestibles » est de ne jamais laisser la viande quitter la chaîne alimentaire humaine, de fabriquer cette nourriture dans des installations destinées aux aliments propres à la consommation humaine et de les transporter dans des camions de transport destinés aux aliments à consommation humaine. L’annonce d’un produit indiquant contenir des « ingrédients à consommation humaine » est donc fausse si ce produit n’est pas fabriqué dans des installations destinées aux aliments à consommation humaine. Cependant, pour la seule raison qu’un aliment destiné aux animaux de compagnie n’est pas annoncé « à consommation humaine » ne signifie pas que les ingrédients qu’il contient sont de piètre qualité.


Voici certains trucs pour mieux comprendre ce qu’indiquent les étiquettes affichant les ingrédients :

  • La liste des ingrédients n’est pas la seule méthode à utiliser pour choisir la nourriture qui convient le mieux à votre animal, car cette liste ne fournit pas suffisamment d’informations sur la qualité des ingrédients ou sur la valeur nutritive du produit dans son ensemble.

  • Plutôt que de se concentrer sur les ingrédients, les propriétaires d’un animal devraient consulter les profils de l’AAFCO sur les nutriments contenus dans la nourriture pour animaux ainsi que les protocoles de contrôle de la qualité mis en place par le fabricant. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la brochure (en anglais) « Selecting the Best Food for your Pet » (choisir la meilleure nourriture pour votre animal de compagnie) de l’Association mondiale vétérinaire de petits animaux présentée sur le site www.wsava.org/nutrition-toolkit.

  • La liste des ingrédients peut être organisée de manière à rendre les aliments aussi attrayants que possible pour les consommateurs (p. ex., énumérer le veau en premier dans la liste) ou à inclure les ingrédients paraissant souhaitables dans l’alimentation, mais souvent dans des quantités si minimes qu’ils comptent peu, voire pas du tout d’avantages nutritionnels (p. ex. artichauts et framboises figurant après les suppléments de vitamines et de sels minéraux).

  • Le nombre d’ingrédients ne rend pas un aliment plus nutritif.


 

COVID-19 ›